Communiqué de Presse

Avril 2013

Lancement de la coalition WECAMS

logo3assoc

Trois associations féministes, en Italie, Grande-Bretagne et France,
se mobilisent au sein de la coalition WECAMS

logoWECAMS

Trois associations féministes, spécialisées depuis une vingtaine d’années dans la lutte contre les publicités sexistes (Donne in Quota en Italie, Object en Grande-Bretagne et Les Chiennes de garde en France), ont formé la coalition WECAMS (Women’s European Coalition Against Media Sexism), afin de mettre en commun leurs forces pour lutter, au niveau européen, contre les stéréotypes sexistes dans les publicités.

Chaque jour et partout, des images publicitaires nous sont imposées.
Élément banal de notre horizon quotidien, la publicité porte en elle un discours idéologique qui perpétue la domination masculine.

C’est contre les normes sexistes utilisées par le marketing que ces associations se mobilisent localement depuis des années. Ces images qui saturent notre quotidien ne sont pas inoffensives. Le désir et la frustration, son pendant naturel, sont les deux principaux ressorts de la publicité. En creux, apparaît l’idée que pour posséder une femme – souvent présentée sous un jour vénal – il faut posséder d’abord l’objet qui l’attirera.

Désirer, être frustré, acheter : les bouches entrouvertes succèdent donc aux gorges dévoilées. Sur les images publicitaires, le corps féminin est régulièrement morcelé ou entravé. La domination des femmes est esthétisée. L’usage de l’humour est aussi une manière de banaliser voire de cautionner la misogynie.

Véhiculer ces clichés et ces valeurs, c’est donc rendre plus acceptable les comportements sexistes au quotidien. Les images récurrentes de femmes comme objets sexuels jouent un rôle essentiel dans le continuum des violences faites aux femmes et plus largement dans les inégalités persistantes entre les femmes et les hommes.

Chacune de ces associations porte plainte régulièrement auprès de l'organisme d'autorégulation mis en place dans son pays (IAP en Italie, ASA en Grande-Bretagne et ARPP en France), notamment en ce qui concerne les publicités financées par de l’argent public. Néanmoins, ceux-ci persistent à négliger les résolutions du Parlement européen (2008/2038 ; 2010/1751 ; 2012/2116).

WECAMS a pour ambition de mettre un terme au sexisme dans les médias et le premier but de cette campagne est de s’assurer que l’impact de la publicité sur les inégalités entre les femmes et les hommes soit reconnu par les agences d’auto-régulation au niveau européen.

Du 17 au 19 avril 2013, à Milan, l’EASA (European Advertising Standards Alliance/Alliance Européenne pour l’Éthique en Publicité) réunit l’ensemble des organisations européennes d’auto-régulation de la profession publicitaire. WECAMS a demandé une audience qui n’a pas été accordée, mais une rencontre avec son directoire est prévue en juin prochain.

Le lien de WECAMS est ICI...

Contacts presse :
En Italie : d.martini@donneinquota.org
En Grande-Bretagne : silvia@object.org.uk
En France : contact@chiennesdegarde.com

Avril 2013