Elfassi : tu ne nous feras pas taire !

Communiqué de presse des Chiennes de garde

 

 

Les Chiennes de garde montrent les crocs à J.C. Elfassi.
À la télévision, il a qualifié trois fois de « salope » une femme ayant osé rendre
publique une condamnation pour violences conjugales.

« Salope » car elle a déposé plainte après avoir subi des violences !
« Salope » car la justice a condamné son agresseur !
« Salope » car la femme a rendu publique cette condamnation !
 

*

Le 12 novembre 2010, Jean-Claude Elfassi, agent de Giuseppe, l’un des candidats de l’émission de TF1 « Qui veut épouser mon fils ? », participe avec lui à l’émission de Jean-Marc Morandini sur Direct 8. Il parle à sa place au sujet d’une condamnation pour violences qu’une ex-compagne du candidat a mentionnée dans Le Parisien du 10 novembre.
Il admet que Giuseppe a bien été condamné à une peine de prison avec sursis pour violences conjugales mais, pour désigner la femme qui a osé rendre public ce fait, il n’a qu’un mot à la bouche, une injure sexiste : « salope  ». Bien que Jean-Marc Morandini et Cécile de Ménibus le reprennent aussitôt, il persiste à qualifier de « salope » l’ex-compagne de son client.
 
Nous sommes toutes des « salopes », car nous osons parler des violences sexistes. Les machos ne nous feront pas taire !
 
Nous, Chiennes de garde, défendons la dignité des femmes.
 
Adresser une injure sexiste à une femme victime de violences conjugales qui ose parler de la condamnation de son agresseur, c’est insulter toutes les femmes et encourager la violence machiste.

 
Sources :
article du Parisien : http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/qui-veut-epouser-mon-fils-giuseppe-deja-condamne-pour-violence-10-11-2010-1144573.php
extrait de l’émission : http://www.web3u2free.com/article-clash-entre-giuseppe-jc-elfassi-et-jm-morandini-sur-direct-8-60907841.html

mercredi 17 novembre 2010

 

- Retour à la page d’accueil -