La "porno-guerre"
Emergence de nouvelles formes d’incitation à la violence contre les femmes
dans l’industrie du porno

par le bureau des chiennes de garde

 

 

Dans un univers médiatique déjà largement imprégné de l’imagerie porno, de nouvelles formes d’apologie des violences faites aux femmes et d’incitation à ces mêmes violences connaissent une progression fulgurante. Sex shops et sites de vente en ligne de DVD porno voient l’émergence et le succès de rayons "viols", "violences conjugales"...
Les arguments de vente sont sans équivoque , par exemple "Violences conjugales N°1 :
"Les Femmes ! Toutes des salopes, elles aiment l’amour brutal, les coups, les maltraitances et plus encore. Voleuses, soumises, mateuses de beaux mecs, elles font n’importe quoi pour mettre en rogne leurs maris. Humiliées, bafouées, salies et rabaissées, elles en demandent toujours plus ! Ces chiennes jouissent dans la souffrance et l’humiliation. Un festival d’orgasmes douloureux !"

Dans le cadre des manifestations parrainées par la mairie de Parie et la mairie du 20ème arrondissement, la table ronde, organisée par les Chiennes de garde et animée par Emmanuelle leur présidente, rassemblera Katie Breen, journaliste, Michela Marzano, philosophe, Maitre Caroline Elkouby-Salomon avocate au barreau de Paris et Myriam Elhadad réalisatrice.

Comment les images, les mots et les codes de la pornographie ont-ils transformé les rapports hommes-femmes dans l’espace public et privé ?

Un DVD pornographique violent peut-il être considéré comme une atteinte à la dignité humaine ou une incitation au crime contre les femmes ?

Au nom de la liberté d’expression et sous couvert de fiction, faut-il continuer à fermer les yeux sur tout un pan de la production cinématographique ?

Et par quels moyens peut-on s’y opposer sans réclamer le retour à la censure et à l’ordre moral ?

Il s’agira d’analyser ce phénomène et de présenter les différentes stratégies de lutte possible.

maison des association du 20ème arrondissement :
1-3 rue Frédérick Lemaître 75020 Paris
métro : ligne 11 Direction Mairie des Lilas, métro Jourdain
bus : ligne 26, Arrêt Jourdain

vendredi 3 mars 2006