Cortège des Chiennes de garde
à la MANIF DU 8 MARS 2003

 

 

Au moins 5000 autocollants distribués, et pas loin de 1000 manifestes.

Nous étions plutôt en tête de cortège, du coup tout le monde n’a pas eu nos autocollants (de toute façon il y en aura d’autres).

30 000 personnes c’est autant qu’en novembre 1995, et c’est beaucoup. Ça fait plaisir de voir une pareille ambiance, l’accueil était excellent, les gens tout émoustillés en demandant "C’est isabelle alonso là-bas ?", et encore plus surpris de s’apercevoir qu’ils/elles pouvaient aller lui adresser la parole. Quelques personnes n’ont pas voulu d’autocollants, c’est normal quand on est en désaccord et il n’y a pas de quoi s’offusquer, mais l’immense majorité nous a fait le meilleur accueil.

La banderole a été photographiée sous tous les angles, et les courageuses qui l’ont portée ont improvisé en cours de route des slogans chantés.

Bref, c’était très réussi, on a même été "poursuivies" ;-) dans un café par des jeunes qui prenaient un pot après la manif pour demander à la prez d’où vient la journée du 8 mars. Réponse obtenue sur l’heure et dans les moindres détails. mission accomplie :-D

mardi 11 mars 2003