Affaire Agnès Kaspar-CFDT contre Didier Mourrat

 

 

L’audience du Tribunal de grande instance de Bourgoin-Jallieu (Isère), qui était prévue pour le mardi 30 mai 2000, a été reportée au mardi 20 juin 2000, à 15h30. Je me rendrai, en compagnie de Chiennes de garde de Paris, de l’Isère et du Rhône, au Tribunal de grande instance de Bourgoin-Jallieu. Nous assisterons à ce procès pour apporter notre soutien solidaire et celui de tout notre réseau féministe à Agnès Kaspar, une femme qui défend sa dignité. Si vous pouvez vous joindre à nous,, merci de m’en informer !

*** RAPPEL DES FAITS

Agnès Kaspar, déléguée CFDT au Centre nucléaire de production d’électricité du Bugey, a été l’objet pendant plusieurs mois de caricatures publiques, dont l’auteur est Didier Mourrat, employé dans le même établissement. Celles-ci mettent en cause son engagement syndical et, par leur caractère obscène, la visent aussi en tant que femme. Agnès Kaspar et le syndicat régional CFDT ont intenté une action en justice. Agnès Kaspar a demandé aux Chiennes de garde de la soutenir. Le 2 mars 2000, les responsables de l’association en ont décidé ainsi. En accord avec la nouvelle présidente, Isabelle Alonso, je continue à suivre cette affaire.

Florence Montreynaud

vendredi 2 juin 2000