Fouquet’s

Invitation du Fouquet’s

 

 

Nous avons la joie de vous annoncer que les Chiennes de garde acceptent avec plaisir l’invitation du Fouquet’s à venir célébrer la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2000, à 17h.

Nous avons en effet reçu de Mme Diane Barrière-Desseigne, gérante du Groupe Lucien Barrière (propriétaire du Fouquet’s), une lettre qui nous donne entière satisfaction. Mme Barrière-Desseigne y présente des excuses aux deux femmes " refusées à tort au Fouquet’s parce qu’elles étaient seules ", ainsi qu’à " celles qui l’ont été avant 1998, date de notre reprise [de l’établissement] ". Elle " revendique avec conviction son attachement à la cause féministe " et déclare : " () mon comportement ainsi que celui du Groupe que j’ai l’honneur de diriger a toujours été le reflet de ces convictions et c’est la raison pour laquelle je n’ai aucune difficulté à prendre pour le compte de cet établissement, l’engagement public qu’il ne soit exercé aucune discrimination à l’encontre des femmes seules. "

Les Chiennes de garde se réjouissent de célébrer ainsi

- la Journée internationale des femmes

- l’apaisement de leur différend avec la direction du Fouquet’s

- le premier anniversaire de leur Manifeste contre la violence sexiste.

- le lancement du Manifeste international des Chiennes de garde

Elles participeront ensuite à la manifestation féministe pour le lancement à Paris des Marches mondiales des femmes contre la pauvreté et les violences (à partir de 19h, avenue Kléber, depuis l’Etoile jusqu’au Trocadéro).

Ensemble, élevons le débat !

mercredi 8 mars 2000